( 20 août, 2007 )

y comme yacht

La vie dorée d’u jeune déraciné,

S’étale sur une serviette made in  Tunis près du port marseillais.

Un bout de Méditerranée avec pour horizon,

Une toile sur laquelle il repeint son pays à sa façon!

 

Maillot Lacoste au crocodile bouche étonnée,

Contrefaçon perpétuelle d’une vie non réclamée!

La mer est la veine qui le relie à son sang coulant sur sa terre de raison,

Il n’a qu’un coup de pied à donner quand il touche le fond!

 

Casquette retournée histoire de frimer,

Il se raconte des voyages ianchevés,

regarde au loin les yachts naviguant sans raisons,

Ces immeubles dargent voguant de long en large, exposés comme des pièces de musées, quil qualifie de prisons!

 

Jet set bronzant sur le pont accrochée à la barre de peur de tomber,

Lui il se marre de voir leurs maillots gonflés aux dollars de peur de les pommer,

Il n’a en souvenirs, que quelques dinars, les odeurs des épices et des citrons,

Quoique ici légèrement couvertes par les senteurs des égouts se jettant sous le pont.

 

C’est certainement le moins triste des immigrés,

Et c’est peut être pour ça que je vous en ai parlé!

( 20 août, 2007 )

bonjour

Bonjour à tous,

 

Vous trouverez sur ce blog des poèmes qui ont été publiés sous le titre de faits et société en alphabet.

 

Mon rêve…devenir écrivain, publier des paroles de chanson mais dur dur!!!

 

N’hésitez pas, j’attends avec impatience vos commentaires,vos critiques et vos encouragements

 

 

A très bientôt et faites passer!!!!emoticone

( 20 août, 2007 )

s comme sorciere

Je fais écrire vos vies sur des bouts de papier,

Je froisse vos envies, j’étale des vérités,

Je déchire les malheurs qui font trop pleurer,

Je dessine des parcours inachevés!

Je paux faire de vos étés des hivers,

Certains disent de moi que je suis sorcière,

Certes, je joue avec vous, vos sentiments, vos galères!

Mais croyez moi, je n’ai pas tous les pouvoirs sur cette terre!

Je n’ai peut être pas donner à tous les mêmes itinéraires,

Mais comment être à la fois dans les deux hémisphères?

Coyez moi je souffre quand j’écris la misère,

Et je chante quand je vois chez vous le bonheur que je génère.

Mon ennemi la mort m’a toujours tout volé!

Sans se soucier un instant de savoir si oui ou non elle soulageait.

Elle a arraché de mes bras du bonheur, des êtres comblés,

En me laissant pour labeur, guérir les coeurs blessés de ceux qu’elle a laissé.

Je vous berce dans des bras imaginaires!

De tous les êtres de la terre je suis mère,

Je ne peux hélas toujours écrire gaieté,

Je n’existerai point si les itinéraires étaient déjà tracés.

Je vole dans les airs sans être sorcière,

Je suis la vie qui passe sur terre.Bisou 

( 20 août, 2007 )

z comme zinzin

Arrête ta farandole pauvre folle!

Change de refrain!

Tu deviens zinzin!

On t’aime et on te cajole pauvre folle!

Et c’est ainsi que tu nous le rends si bien?

Assez des mers bleus, on veut du mazout, tu rigoles?

Change de refrain!

Même les vaches sont inzins!!

Elles ont mal aux guibolles tu tournes trop vite pauvre folle!

Et les moutons ont des aphtes qui leurs font un mal de chien!

Changeons de planète avant que cette vieillarde dégringole!

Dès demain changeons de refrain!

Sinon elle va nous rendre zinzin!!

L’ozone zone sur nos têtes et se troue comme un gruyère, y’en a ras le bol!

Les maagsins de vêtements vont faire faillite car bientôt nous n’aurons plus besoin que de maillots de bain!

Allô j’écoute… C’est Dieu qui s’affole!

Il nous demande de changer de refrain!

Ce n’est pas elle qui est folle, c’est l’homme qui est zinzin!!

Il est donc complice de cette folle!

Qu’avons nous fait de si mal à part créer un progrès qui nous tue de ses propres mains?emoticone

 

( 26 juin, 2007 )

un nez complexé

un nez complexé

 

Figé au milieu de nos faces,

Parfois long et las,

Il fait de nous un être unique,

Parfois dérangeant et sujet à de vives critiques.

 

Un peu trop épaté, perforé d’un miroir double faces,

Un tant soit peu coloré chocolat tel un cornet de glace,

Il piquera l’esprit critique au nez pudique,

Et se croyant mieux loti, l’homme lancera des piques.

 

Qu’il se moque d’un nez qui impose sa présence!

Qu’il rit, qu’il sourit et qu’il manigance!

Peu importe les différences, je lui ris au nez!

Car le nez est un personnage qui a du cran et qui sait s’affirmer!

 

Il est souvent sujet de médisances,

On s’en sert pour dénigrer la différence.

Si Dieu avait omis de l’affliger au milieu d’un vaste sujet de polémiques et d’idées mal pensées,

Alors c’est un autre endroit de l’être complexe, qui aurait servi à nous juger.

 

Affiche avec aisance ce bel être arrogant ,

Montre à l’homme malfaisant que c’est lui qui est différent!

Marche de l’avant et impose l’homme que tu es,

Ne baisse pas le nez, c’est lui qui portera un cache-nez!

( 25 juin, 2007 )

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

|